Le jardin du Zen Home

Petit jardin privé entre permaculture et ornemental dans le respect de la nature. Un jardin au naturel avec un sol vivant. Potager, roseraie, jardins à l'inspiration méditerranéenne et japonaise... Un havre de paix !

Petit jardin privé d'inspiration japonaise et méditerranéenne en Sarthe.


mercredi 7 juin 2017

Taille de juin

 deutzia

 

Arbustes d'ornements :

- Arbre de Judée : Une taille de mise en forme après la floraison est éventuellement nécessaire durant ses premières années, afin de lui donner une allure d'arbre. En effet, il tend naturellement vers un aspect buissonnant. Sinon aucune taille n'est utile, sachant qu'il fleurit sur les branches de l'année précédente.

- Azalée rustique : La taille de formation se pratiquera les deux premières années sur les boutures ou les semis, alors que la taille d'entretien pourra être mise en œuvre tout au long de la vie de l'arbuste. Tailler le pédoncule juste sous une fleur fanée en prenant bien garde de ne pas couper les nouveaux bourgeons, cela pourrait compromettre la future floraison. Inspecter la plante et supprimer à l'aide d'un sécateur, tout le bois mort et les tiges blessées ou abîmées, ces dernières pouvant être la porte d'entrée à de nombreuses maladies cryptogamiques.

- Berbéris : Hormis une taille d’équilibrage, il n’est pas nécessaire d’intervenir de manière spécifique sur les berbéris persistants. Aucune taille n'est nécessaire pour les arbustes laissés libres dans les massifs. Les berbéris cultivés en haies peuvent être taillés à volonté sans aucun problème. Il est recommandé d’intervenir après la floraison chez les espèces florifères afin d’en profiter au mieux. On peut éliminer les pousses de 4 ans ou plus pour conserver une forme plus équilibrée et stimuler l’apparition de nouveaux rameaux. Une taille drastique réduit la floraison pendant deux ans.

- Camélia du Japon : Taille en principe inutile, mais si vous souhaitez le former en boule c'est possible après sa floraison.

- Ciste : Taille légère après la floraison, mais attention à ne pas tailler dans le vieux bois.

- Corête du Japon ou kerria : Eclaircir la ramure en rabattant les 2/3 des rameaux de l'année.

- Deutzia : Taillez les rameaux en les coupant d’un tiers, au-dessus d’un bourgeon situé vers l’extérieur du cœur de l’arbuste. C’est de ce bourgeon que naîtra une nouvelle ramification, qui portera des fleurs l’année prochaine. Cette taille d’entretien doit se faire tous les ans, à la rigueur tous les deux ans. Elle permet à l’arbuste de s’étoffer peu à peu.

Lorsque votre deutzia sera plus âgé, vous supprimerez à sa base les branches les plus anciennes afin de permettre à la lumière de bien pénétrer à l’intérieur de l’arbuste. Si vous pratiquez une taille très sévère, pour donner un coup de jeune à votre deutzia, il ne refleurira que deux ans plus tard, le temps de reformer ses branches.

- Exochorda : Suppression des bois morts, fragiles. Evitez les tailles trop sévères, coupez d'environ 1/3 les branches de l'année.

- Haie champêtre : Le plus naturel possible. ;)

- Laurier tin : Réduire tous les rameaux qui ont fleurit de la moitié de leur longueur. Il fleurit sur les pousses de l'année. Eliminez le vieux bois pour qu'il ne se dégarnisse pas à la base.

- Lilas (syringa) : Taillez les branches mortes, cassées ou malades et celles à moins de 30 cm du sol. Conservez une bonne douzaine de tiges principales comme port principal de la plante puis supprimez les fleurs fanées avant la fructification.

- Oranger du Mexique : La taille est inutile. Les fleurs sont portées par les rameaux de l'année précédente.

- Pommier : Taille en vert des branches ne portant pas de fruit ou trop long, surtout pour les formes palissées. 

- Seringa : Une première taille du seringat peut être effectuée à la plantation, pour l'aider à se ramifier, puis laissez-le tranquille pendant 3 ans. A partir de là, le seringat se taille une fois la floraison terminée (une taille tous les deux ans suffit) : supprimez les vieilles tiges et taillez d'un tiers les rameaux qui ont fleuri.

- Spirée de printemps : Elles fleurissent sur les branches de l'année. Taillez donc les branches les plus sombres (anciennes) à ras du sol. Supprimez les branches mortes, abîmées ou cassées, enchevêtrées et celles qui encombrent le coeur de la plante. Tous les 2 ou 3 ans, rabattez l'ensemble de l'arbuste d'un 1/3 au max pour reformer l'arbuste. Toujours couper les branches à 1cm d'un bourgeon dirigé vers l'extérieur.

- Tamaris de printemps : Rabattez des deux tiers les dernières pousses. Vous pouvez n’effectuer cette taille que tous les deux ou trois ans. Une taille plus radicale, que le tamaris tolère bien, permet de lui donner une forme déterminée (sur tige ou en boule). Quand le sujet vieillit, il faut supprimer les plus vieilles branches, l’arbuste gardera un port plus compact et sa base ne se dégarnira pas.

- Thuya : Il supporte tout sorte de taille. En haie, taille fréquente mai-juin et septembre/octobre.

- Viorne Obier ou Boule de neige : La taille est inutile. Pour maîtriser son ampleur, rabattez quelques unes de ses grosses branches.

- Weigelia : Taillez assez sévèrement après la floraison, en supprimant notamment les rameaux ayant déjà fleuri et le vieux bois.

 

Source internet : Jardiner malin, Gerbeaud, rustica.

Retrouvez toutes les tailles à faire dans l'année ici !!

Posté par LyliB à 15:07 - Techniques et savoir-faire - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Taille de juin

Nouveau commentaire
 

© LIFEGATE 2010-2017 - Tous droits réservés