Le jardin et le potager du Zen Home

Venez ouvrir le portail de la vie au jardin du Zen Home. Un site pour partager la passion du végétal. Bonne visite et merci pour votre passage ! LyliB

Campanule portenschlagiana ou des murailles

Campanule_portenschlagiana2

 

Famille : Campanulacée

Origine : On trouve ces plantes dans les régions montagneuses de l'Est de l'Europe. 

Description : Les campanules vivaces sont très répandues sous nos lattitudes. Elles forment une touffe tapissante ou érigée, selon les espèces, portant des feuilles alternes, ovales ou cordiformes, dentées, vert brillant. Les fleurs en clochette ou en étoile sont généralement réunies en bouquets sur des hampes dressées ou des tiges grêles. 

La campanule des murailles (Campanula muralis ou portenschlagiana) est une vivace de petite taille qui s'étale peu à peu avec ses rhizomes traçants. Ses petites feuilles persistantes en forme de coeur forment un élégant couvre-sol constellé dès la fin du printemps d'une myriade de petites clochettes étoilées bleu violacé. La floraison prend une pause en été puis reprend un second souffle en septembre.

Dimension : La croissance est rapide. Cette variété peut atteindre les 15cm de hauteur et 40cm d'étalement.

Campanule_portenschlagiana

Floraison : Les fleurs bleu clair s'épanouissent de mai à juin et une remontée de septembre à octobre selon le climat.

Exposition : Les campanules des murailles aime le soleil non brûlant ou une mi-ombre légère, à l'abri des vents forts.

Sol : Il doit être léger, fertile, souple, humifère, même calcaire. Faites un apport de sable et gravier si vous terrain est trop lourd.

Arrosage : Abondant les premières années, sans excès. Puis, les campanules se débrouillent seules lorsqu'elles sont en pleine terre. Pour les sujets en pot, maintenez le substrat légèrement frais.

Rusticité : Les campanules portenschlagiana résistent au froid jusqu'à -20°C.

LA PLANTATION :

Dans les régions à fortes chaleurs estivales, je vous conseille de planter les campanules des murailles de septembre à avril. Ailleurs préférez avril et mai. Comptez de 6 à 9 pieds/m2.

Trempez la motte dans l'eau jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de bulles. Désherbez et ameublissez la terre. Supprimez tous les cailloux et débris.

Creusez un trou deux fois plus grand que la motte. Déposez un lit de 2cm de graviers au fond du trou pour le drainage.

En terre lourde, mélangez la terre de jardin avec du sable grossier.

Posez la motte sur un dôme de terre et aplatissez jusqu'à ce que le haut de la motte soit à 2cm au-dessous du niveau du sol.

Rebouchez le trou et couvrir légèrement le sommet de la motte pour former une légère butte. Tassez délicatement. Arrosez régulièrement les 2 premières années et ne paillez pas le pied. 

LA MULTIPLICATION :

On peut multiplier la campanule par division des touffes à l'automne ou au printemps :

À l'aide d'une fourche-bêche, déterrez la touffe sans abîmer les racines. Divisez les touffes à la main, démêlez les racines et secouez-les pour enlever la vieille terre. Rempotez dans un mélange frais on en pleine terre en mélangeant du compost à votre sol.

Le bouturage se réalise au printemps/été quand les nouvelles pousses surgissent :

Coupez plusieurs boutures de 5 cm possédant chacune 3 ou 4 paires de feuilles. Plongez les tiges dans de la poudre d'hormone de bouturage, et plantez-les à une profondeur de 2 cm dans un petit contenant rempli de mélange de tourbe et de sable humide. Mettez-les au chaud dans la pénombre. Trois semaines après, transplantez 3 ou 4 boutures par pot de 8 cm. Arrosez peu durant un mois environ, puis vous pourrez installer les plants à leur emplacement définitif.

LES SOINS ET L'ENTRETIEN :

La taille : Elle n'est pas nécessaire sauf pour rectifier le port au besoin. Seules les fleurs fanées sont à couper pour favoriser les prochaines floraisons.

La fertilisation : Il est possible d'apporter du compost au printemps pour obtenir une floraison plus abondante. Personnellement, je ne mets aucun engrais ou autre apport.

La Rouille : Par temps chaud, elle peut tacher le feuillage de ponctuations oranges et entrainer son desséchement. C'est relativement rare mais possible. Pulvérisez de la bouillie bordelaise en prévention dès le printemps.

Les limaces et les escargots : Ils laissent une belle trace brillante de mucus lors de leur passage sur les jeunes pousses. Ils apprécient une forte humidité au niveau de la terre ainsi qu'une température proche des 10 °C. Dressez des cordons de cendres de bois ou de coquilles d'oeuf assez épais. Cela fonctionne du tonnerre. Inutile de les tuer avec de la bière ou autres produits aussi écolos soient-ils !

Campanule_portenschlagiana3

AU JARDIN DU ZEN HOME :

Les Campanules portenschlagiana sont installés dans une des rocailles à mi-ombre depuis 2011. Ils poussent très bien et se sont mélangés aux Céraistes. Aucune maladie, aucun entretien, juste une attaque de gastéropodes mais sans endommagée, la belle floraison chaque année. Il faut bien choisir l'emplacement et respecter les conseils de plantation ci-dessus, après ce n'est que du bonheur ! Mon fournisseur pour ces Campanules est Jardiland.

Posté par LyliB - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Campanule portenschlagiana ou des murailles

  • tres belles , merci pour ce tsunami d'informations

    Posté par BAGNUM, mardi 2 décembre 2014 à 15:29 | | Répondre
Nouveau commentaire
 

© LIFEGATE 2010-2019 - Tous droits réservés